La judicieuse association des céréales et des légumineuses

La judicieuse association des céréales et des légumineuses

image001-copie-1.jpg 

Un repas complet. Document remis

Chaque mois, l’association Osmonde 21 propose une recette savoureuse et pauvre en viande avec le souci de respecter la saisonnalité des produits. Aujourd’hui, la judicieuse association des céréales et des légumineuses.

Depuis la nuit des temps , les femmes ont le souci de bien nourrir leur famille. Elles font cuire les légumes dont elles disposent, les accommodent avec les herbes et les épices qu’elles trouvent alentour, et toujours y associent des céréales et des légumineuses pour apporter les éléments nutritifs énergétiques indispensables au bon développement des leurs.

La science explique un savoir-faire ancestral

Par intuition, par expérience, elles avaient compris ce que la science maintenant explique, à savoir que l’apport protéique est optimisé lorsque ces deux familles botaniques sont associées.

Parmi les nutriments indispensables au développement de l’organisme humain, les protéines occupent une place particulière.

Les protéines sont des chaînes plus ou moins longues, plus ou moins complexes, dont les éléments constitutifs sont les acides aminés. Il en existe 22, que l’on trouve aussi bien dans le monde végétal que dans le monde animal et que chaque être vivant doit pouvoir synthétiser à partir des éléments de base que sont le carbone, l’hydrogène, l’azote, l’oxygène. La synthèse d’un acide aminé donné dépend du code génétique dont dispose la plante ou l’animal. Or tous les êtres vivants ne synthétisent pas tous les acides aminés, qui, pourtant, sont nécessaires pour le métabolisme de leurs protéines.

Ainsi l’homme synthétise tous les acides aminés sauf neuf, et plus précisément il ne synthétise pas la lysine et la méthionine. Celles-ci doivent lui être apportées par l’alimentation. Les produits d’origine animale comportent ces deux acides aminés. Il n’en est pas de même pour tous les végétaux, et notamment pour les légumineuses et les céréales qui par ailleurs sont des sources incomparables de sucres lents énergétiques, de fibres et de sels minéraux. Les légumineuses manquent de méthionine, mais sont riches en lysine. Les céréales à l’opposé manquent de lysine et sont riches en méthionine. Il est donc logique de les manger ensemble et de préférence au cours du même repas.

Lorsqu’on analyse les plats traditionnels du monde entier, on s’aperçoit que l’association céréales légumineuses fait partie de l’histoire des peuples. Pour exemple : le couscous à base de blé et de pois chiches est connu dans le Maghreb, la dal à base de riz et de lentilles en Inde, les plats de riz et de soja en Asie, le maïs et les haricots en Amérique, le millet ou le sorgho et les haricots en Afrique, les haricots et les pois en Europe. Ces plats sont parfois accompagnés d’un peu de viande qui apporte du goût, mais ne sont jamais l’élément principal. L’apport protéique est assuré par l’association décrite.

En ce mois de juin, nous proposons une association céréales – légumineuses plus actuelle, à déguster sous forme de salade : la lentille et le boulgour. Avec une salade verte et un fromage blanc au coulis de fraises ; voilà un repas complet.

Dans une casserole porter à ébullition 1 litre d’eau et le bouillon cube puis y plonger les lentilles. Réduire l’ébullition et laisser cuire 35 minutes

Egoutter les lentilles, verser dans un plat et laisser refroidir.

Dans une autre casserole faire bouillir un grand volume d’eau salée. Verser le boulgour et laisser cuire12 min à ébullition. Egoutter et verser dans un plat pour laisser refroidir.

Pendant ce temps, râper la carotte, couper l’avocat en petits cubes et citronner ; découper les tomates en petits dés.

Mélanger avec les lentilles et le boulgour, incorporer la vinaigrette. Assaisonner à votre convenance.

Dresser dans des verrines et placer au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

 

Salade de lentilles et boulgour

Cuisson : 35 minutes   Réfrigérateur : 30 minutes

150 g de lentilles 1 bouillon cube 100 g de boulgour 1 carotte 1 avocat 2 cas de jus de citron 2 tomates

Sel poivre. D’autres recettes sont disponibles sur le site osmonde21.blospot.com.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *