La cuisine des restes

La cuisine des restes

À l’initiative de l’association savernoise Osmonde 21, les DNA publient une recette par mois. Objectif : proposer des menus et des plats goûteux sans être chargés en viande, respectant la saisonnalité des produits. Aujourd’hui, l’art d’accommoder les restes.

Dans notre mode de vie , le gaspillage alimentaire est devenu banal. On estime que les pays occidentaux perdent ou gaspillent de 180 kg à 300 kg d’aliments par habitant et par an. Cette situation est dommageable pour l’environnement… et le budget.

Tartines estivales

Les causes de ce gaspillage sont multiples et d’importance inégale. On citera notamment les systèmes de la grande distribution et de l’agriculture intensive. Les consommateurs sont responsables pour un tiers de ce gâchis. En France, en moyenne 21 % des aliments achetés sont jetés. Pour éviter cela, il s’agit notamment de savoir utiliser les restes : une carotte rabougrie, une salade flétrie pour faire un potage, des fanes de radis pour un pesto, une portion de fromage qui traîne sur une tartine chaude (lire plus d’idées en encadré). Pour exemple, la recette de ce mois d’août utilise un reste de ratatouille en tartine estivale.

Préparation : 10 minutes. Cuisson : 5 minutes. Ingrédients : 100g de fines lamelles de comté et 50g de comté râpé, 4 tranches de pain de campagne, 300g de ratatouille froide, persil plat, fleur de sel et poivre du Sichuan.

Griller les tranches de pain, puis vite les recouvrir de lamelles de comté. Ajouter ensuite la ratatouille et un peu de comté râpé. Mettre sous le gril du four. Poivrer, parsemer de fleur de sel. Décorer de persil plat et servir sans attendre sur un lit de salade. C’est un repas équilibré en soi

D’autres recettes sur le site http://osmonde21.blogspot.fr.

 

recette.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *